29 janvier 2015

Les vraies paillotes




 Chaque années, en hiver, les forts coups de vent de sud, amènent sur la grand plage de Sète de nombreux débris : bouées, bidons, troncs d'arbres et souches diverses.





Certains en profitent pour construire des huttes éphémères, véritables "paillottes". Celle-ci, édifiée l'année dernière, a disparu.





 Cette année, la mode est plutôt au tepee.
Sur le mont St Clair qui domine la ville de Sète et que l'on aperçoit au loin, les Sétois avaient construit des "baraquettes" (dont je parlerai peut-être un jour), autre version du cabanon provençal.

 Maintenant, c'est plutôt le domaine des villas somptueuses des armateurs sétois.


21 commentaires :

Thérèse a dit…

Lutte des municipalites contre ce genre de constructions au profit des promoteurs et du tourisme.
Comme elles sont belles ces photos avec un coup de coeur pour la premiere.
Je me demande si Lucien Clergue a pris des photos sur la plage de Sete a l'epoque?

ELFI a dit…

souvent, je fais halte entre marseillan et sète.. heureusement pas en hiver.. je suis collectionneuse de branches, souches et tout objets que la mer ramène à la plage...
ces cabanes .. un régal pour moi!
bises du 'nord'

claude a dit…

Je vois que Thérèse a des références photographiques, Lucien Glergue était un pote de mon ex beauf.
J'aime assez le tepee, moins fouilladin que la petite paillote.
Moi aussi j'aime assez ta première photo. Une souche qui ferait une belle déco dans mon jardin.

Fifi a dit…

Elle est belle cette souche polie par l'eau !
Construire une cabane, un cabanon, une paillote, un tepee : un réflexe ancestral :-)

Gine Proz a dit…

Très belle souche... le bois flotté est toujours évocateur!

Marguerite-marie a dit…

une belle sculpture naturelle que tu as très bien mise en valeur!

Cergie a dit…

Alain Rey dirait sans doute comme Wikipékia qu’en français on écrit "tipi", plus proche du mot américain natif "thipi" que l’anglais "teepee". On peut aussi plutôt employer l’orthographe "TIPI" en anglais apparemment. Le tipi est une forme de tente (terme générique). La tente "iglou" (orthographe de 1990, merci Wiki) fait référence à la forme et non au matériau. Nous serions en peine d’utiliser les même que les inuits et vice et versa. Car le seul bois que l’on trouve dans le Grand Nord est le bois flotté, puisque nul arbre n’y pousse (ligne de démarcation en latitude de même qu’en altitude). Et il est précieux.
Cf ces MASQUES photographiés au Palais de la Découverte en octobre 2007 à l’exposition "Aventure aux pôles" dans les pas de Paul-Emile Victor.

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

ALAIN bonjour je trouve la souche dans l'eau très sympa je n'en vois pas bien souvent
c'est naturelle j'adore gros bisous

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

ALAIN bonjour je trouve la souche dans l'eau très sympa je n'en vois pas bien souvent
c'est naturelle j'adore gros bisous

Peter Olson a dit…

Tout ça me donne vraiement envie de faire une longue balade sur "tes" plages!

mamita a dit…

la première souche me plaît bien
amitiés

Thérèse a dit…

Merci Alain pour ton commentaire. J'ai rectifié. Tu as plus que raison.

Bergson a dit…

je suis un adepte des tas de bois

merci pour l'invitation je pense venir 2-3 mois chez toi

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Bonne journée je suis sur ma luge rire

tanette2 a dit…

Coup de cœur pour la souche de la première photo.

Marilyn la Californienne a dit…

La mer donne et la mer prend, c'est l'ordre des choses ...

tanette2 a dit…

Un clin d'œil vers ton blog sur mon billet de ce jour....

Daniel a dit…

Salut Alain.
J'ai beaucoup construit ce genre de cabanes gamin quand je gardait les vaches...
(Tu connais l'adage au régiment: petit je gardais les vaches devenu grand ce sont les vaches qui me garde...)
A + :o)

Olivier a dit…

comme quoi tout se recycle

Cergie a dit…

A Paris les fontaines ne sont plus en eau en hiver, même les fontaines Wallace. Par contre dans l'est de la France (au cours à Epinal) et en Suisse même, on les voit gelées avec de belles stalactites en hiver. La T° est bien plus basse qu'en Région Parisienne pourtant. Sans doute que les canalisations sont adaptées pour résister au gel dans leur partie aérienne, placée en zone hors-gel lorsqu'elle sont enterrées et n'éclatent pas...

Brunette à Nancy a dit…

Très jolies photos, elles me font penser à "Vendredi ou la vie sauvage"...