10 octobre 2014

Cayenne, la fin d'une époque


Ce grand hangar désaffecté qui avait longtemps abrité des sans papiers de passage, n'est plus. J'avais parlé de ce lieu en janvier 2013 :
"Cayenne, à Sète, est le nom du quartier qui jouxte le bassin du midi. C'est là que les cargos accostaient avant la création du nouveau port de commerce.Les opérations de chargement et déchargement se faisaient manuellement et en raison de la dureté de ce travail, les dockers lui auraient donné le nom du bagne."











 Aujourd'hui, les yachts de luxe ont remplacé les cargos rouillés.



Les voyageurs squelettes ont disparu, seuls les "plumeaux" ont résisté.


Certaines structures métalliques ont semble-il été conservées, que deviendront-elles ?


13 commentaires :

Robert a dit…

Une page d'histoire est entrain de tournée.

Thérèse a dit…

On derouille en lisant ces pages d'histoire, d'hier et d'aujourd'hui.

Cergie a dit…

L'image du dessus me plait car elle montre une translation homothétique des deux hangars...
Sinon on se pose la question de la destruction de ce hangar, est ce la nature qui a pris le dessus ? A Cayenne, le port a du être déplacé à cause de l'envasement par les limons

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cayenne#Site

Dommage pour les squelettes ou tant mieux, les voilà libérés de leur chaînes terrestres

Marguerite-marie a dit…

les images d'un monde qui disparaît, il y a de la nostalgie dans ces friches et ruines mais aussi de bien belles photos; j'aime beaucoup tes plumeaux de "pampa".
Quant au commentaire de Cergie je mettrais un bémol car soit c'est une translation(quel vecteur?) qui conserve les figures, soit c'est une homothétie et alors il nous faudra le rapport et le centre. Je dirais que là on a une construction récente qui est un hangar standard.

Bergson a dit…

fin de service

ELFI a dit…

je suis à la recherche d'objets rouillés...

claude a dit…

Effectivement une page d'histoire s'est tournée mais elle s'est réouverte à Calais.
Cayenne est un nom qui fait peur c4était sans doute un temps où on demandait beaucoup aux dockers.
T'es faché ?

Debs a dit…

I really like the graffiti. If it was here the place would have been turned into appartments ages ago.

Chipie a dit…

Tout cela pose question... ce parallèle entre les sans-papiers et les yachts de luxe oui... quelle époque !

tanette2 a dit…

"Cayenne à Sète" a bien changé et c'est tant mieux mais la vie des sans-papier est toujours aussi dure...

Une Angevine a dit…

un intéressant lieu d'abandon pour les photographes et les curieux comme moi

Marie du Nord a dit…

Mais ils sont là les cormorans, je ne les voyais plus.

Pardon Alain, ça fait très longtemps sur je n'ai plus visité les blogs.

Le tien est toujours aussi intéressant.

Brigitte a dit…

Cayenne, c'est Cayenne partout pour les migrants...