25 mai 2014

La peche au thon


Les thoniers senneur qui occupaient les quais du canal royal, à Sète, sont partis pour une nouvelle campagne de pêche qui ne durera qu'un mois, du 25 mai au 25 juin.
Ils reviendront ensuite passer onze mois à quai.

Les bancs de thons sont encerclés par les "sennes", immenses filets déployés par de petits bateaux rapides. Ils ne sont pas remontés à bord des thoniers mais transférés dans des "cages" qui sont remorqués vers des fermes marines espagnoles, maltaises, tunisiennes et grecques où il seront "engraissés" pendant quelques mois.
Peut-on alors continuer de parler de poissons sauvages ?

Les 17 bateaux Français en méditerranée, dont 10 Sétois pourront capturer 2 200 tonnes de thon (Ce quota a été divisé par deux depuis 5 ans), soit 130 à 150 tonnes par bateau.
Payé 10 à 15 Euros le kilo aux pêcheurs, cela fait un joli chiffre d'affaire (2 millions d'euros environ par thonier). Il sera revendu de 30 à 60 Euros selon l'endroit et la qualité.
 
Certains sont "pour" : l'association de pécheurs Sétois, SATHOAN (SArdine, THOn, ANchois)  a organisé une opération de communication largement diffusée dans les médias. "20 minutes"  , "Midi libre" et même Le Point ou l'Express.

D'autres sont carrément "contre", l'année dernière "Consoglobe" dénonçait un "désastre écologique". Sans parler de Greenpeace qui cette année, sans doute continuera ses actions spectaculaires et pour tout dire un peu controversées.


Mais toute l'année, les chalutiers continueront (tant qu'il reste encore des poissons) à ratisser le fond de la mer. Déjà, il n'y a plus de sardines en méditerranée et quand on en trouve dans les halles de Sète , elles portent l'étiquette "pêchées en Atlantique".
Les associations de défense de l'environnement accusent la "surpêche", les pêcheurs préfèrent  mettre en cause la pollution causée par l'urbanisation et les "touristes"...



24 commentaires :

Daniel a dit…

Salut Alain
Triste réalité...
Le réveille des lendemains sera dur, très dur .
Bonne semaine tout de même.

tanette2 a dit…

Il y a tant à dire sur le sujet..mais effectivement le poisson qui arrive dans nos assiettes (assez rarement parce qu'il nous est vendu à prix d'or)n'est pas aussi sauvage qu'on nous le fait croire..
quand à celui qu'il restera au fond des mers pour nos enfants...je n'ose même pas y penser...

Bergson a dit…

il n'y a plus de poissons sauvages mais je connais quelques pécheurs qui sont encore sauvages

Cergie a dit…

Pas mal les deux photos ! Avec en prime sur la première l'affiche Lise Charmel avant qu'elle ne soit piquée par un esthète collectionneur.... J'aime le coté très cadré de la seconde avec entassement de formes et d'objets...
Les chalutiers il y en a aussi à Dieppe, seuls les filets sont différents : plus costaux pour racler les fonds et ramener les coquilles St Jacques.
Les poissons "sauvages" ne sont pas moins pollués par les activités humaines que ceux qui sont élevés. J'ai quasi arrêté de manger du poisson et il n'est pas recommandé d'en donner trop souvent aux enfants...

Fifi a dit…

Je me glisse dans le commentaire de Cergie qui encore une fois a tout dit et bien dit.
J'ai pris plaisir à agrandir tes images et Lise Charmel au premier plan de ce fourmillement d'activités, de voitures, de constructions, a un charme tout particulier ! :-)

Marguerite-marie a dit…

moi aussi c'est la première chose que j'ai remarquée avant de regarder tes photos superbes et lire ton message ....hélas il en est de même chez nous!

Dédé a dit…

Une fois j'ai mangé du poisson sauvage. Je suis devenue rapidement irritable, je ne saluais plus personne et je me suis coupée de mon réseau social. Alors qu'avant j'étais très bien élevée.
:-))

Dédé a dit…

On devrait faire l'anti élection de Miss France et on l'intitulerait: "la pêche aux thons". Je suis sûre que ce serait un grand succès.

Chipie a dit…

Imposants ces bateaux ! On a le sentiment qu'ils vont "écraser" les maisons...

This is Belgium a dit…

le thon, si bon, si précieux, si cher
l histoire des prix et quota's .. et les questions environnementales.. assez de matière pour des débats passionants ..

claude a dit…

Si les thons en parti élevés mangent la même merde que les saumon, vive le poisson !
S'il faut maintenant avoir une poule pour manger de bon oeufs, faire de la volaile et parallèlement élever du poisson où va-t-on !
Une année j'ai assister à une pêche à la senne sur la plage des Salines en Martinique. Il y avait de tout sauf du thon.

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

ALAIN bonjour écoute je file sur la route et je passe te voir un peu plus tard bisou

Thérèse a dit…

On ne devrait autoriser que la peche a la canne cela reduirait le nombre de pecheurs et permettrait aussi bien aux thons qu'aux pecheurs de garder la forme physique!
De bons details qui informent bien appuyes par de belles images.
Tu te transformes en bon journaliste independant sur ce blog, j'aime.

http://bea007.over-blog.fr a dit…

Y a plus de sardines, plus d'anchois, bientôt plus de thon. J'aime bien la petite pêche.
Par contre, je voudrais bien que les senneurs prennent conscience des dégâts qu'ils causent à la planète pour un enrichissement immédiat. Et si on n'achetait plus de thon pendant un moment (il faudrait aussi convaincre les japonais..)
Joyeux week-end Alain.

Marilyn la Californienne a dit…

De la technologie partout, je suppose ... Bon w-e.

Enitram a dit…

On nous dit qu'il ne faut plus manger de gros poissons comme le thon... D'ailleurs je me demande ce qu'il faut manger à l'heure actuelle ???

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

ALAIN coucou j'en veux j'en veux tu thon c'est bon pour le moral
superbes photos et de gros bateaux qui j'espère observe mes thons et les récupérera pour moi rire bisou

Sacha a dit…

Cela me rappelle ( lorsque je j'habitais encore le Finistère ) le port de Roscoff où les marins partaient pour des campagnes de 6 mois vers Terre-Neuve ou le Groenland
Bonne journée, Alain
Sacha

N Nath a dit…

Le nombre de poissons rejetés par les pêcheurs qui ne font pas la cote, ici au Grau du Roi, est énorme. Tous ces poissons morts dues à une pêche massive et mal gérée.
La méditerranée devient un désert !
Bon week-end Alain.

Impasse des Pas Perdus a dit…

Tu donnes le ton à la discussion ; certes, il faut savoir dans quel camps nous sommes.

Pour ma part, j'estime qu'il y a encore des pays où l'on pêche que notre repas, alors que par la grandeur des bateaux, l'exploitation de la mer est devenue une ressource financière.

claude a dit…

Tu es parti en longue campagne de pêche ?

Elio a dit…

Sei partito in mare anche tu? Da maggio che non pubblichi. Speravo qualche foto sulle joutes. Un saluto.

Marguerite-marie a dit…

dis quand reviendras-tu? es-tu parti en campagne à bord d'un thonier genre usine ambulante,
kenavo et à bientôt

ruma a dit…

Bonjour.

Grande photographie.

du Japon, ruma❃