24 novembre 2013

Le mont Saint Clair





En mer, le mont Saint Clair (175 mètres) se voit de loin. Au XVI° siècle, c'était le repaire d'un célèbre pirate, Barberoussette, qui allumait des feux pour tromper les navigateurs et les attirer sur les rochers, mais ceci est une autre histoire.


Comme promis, voici l'origine légendaire du nom de cette colline.

Il y a bien longtemps, les trois frères de la famille de Roquefeuille, Guiral, Loup et Clair, tombèrent amoureux de la même demoiselle, une certaine Bertrade, fille du seigneur de Rogues. Pour se départager ils partirent pour la croisade et décidèrent que celui qui aurait accompli le plus d'exploits l'emporterait.

Quelques temps plus tard, un troubadour de passage au château de Rogues annonça la mort des trois chevaliers, la belle en mourut de chagrin.

Mais nos trois héros n'étaient pas morts et quand ils revinrent de terre sainte, le 24 décembre, ce fut pour apprendre que leur bien-aimée n'était plus de ce monde.

Ils se firent ermites et chacun se réfugia au sommet d'une montagne. Chaque année, le 24 décembre, ils allumaient un feu pour signaler leur existence aux deux autres. A leur mort on donna leur nom à ces montagnes :  le pic Saint Loup, près de St Martin de Londres, le rocher de Saint Guiral dans le Gard et le mont Saint Clair à Sète.

Sources : Lieux sacrésLe petit Camarguais,



 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/00/Vernet-port-Sette.jpg

 Claude Joseph Vernet (1714-1789)

24 commentaires :

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

ALAIN bonjour merci j'adore cet endroit et ce Mont est superbe j'ai aussi aimé ton histoire
la pauvre femme attendre pour finalement mourir de chagrin mais enfin c'était sa vie
Je me demande si elle en a profité au moins 5 minutes
bise ta photo est extra ALAIN

Gine a dit…

Posé sur eau calme, comme pour oublier l'histoire...
(J'ai dû aller voir la carte, à ma grande confusion).
Bonne journée!

Peter Olson a dit…

Je vois que tu as eu la sagesse de sortir en mer un jour bien plus calme que ce qu’on voit sur la peinture de Vernet. (Sinon, tu n’aurais peut-être jamais eu l’occasion de nous raconter la belle légende !)

ELFI a dit…

o la barberousse... le tableau et les explications sont formidables!
viens voir la suite de l'expo....
peut-être tu changeras d'avis? :)))

Daniel a dit…

Salut Alain.
Belle légende, j'aime beaucoup les histoire de pirates!
"Barberoussette", pas très connu celui la !
Bonne journée A + :))

Marie a dit…

J'adore cet article, tes photos sont magnifiques. Mais le problème quand on ne retravaille pas les photos, c'est d'une part qu'il faut un bon appareil et d'autre part, qu'on envisage de prendre des photos qui montrent la réalité ou du moins des images aussi réalistes que possible. On peut donc dire que Vernet a retravaillé le paysage lui aussi :-))) Mais moi j'admire tes photos, vraiment. Quant à Barberoussette , il s'est laissé récupérer comme beaucoup, dommage. On était déjà bien corruptible à l'époque dans notre région.

"""[...]le duc de Montmorency admire en secret cet homme intrépide et guerrier. En échange de sa vie, il exige sa collaboration d'"expert". Barberoussette devient ainsi responsable d'un chantier de galère à Agde. Comble d'ironie, il est chargé de gérer vingt-cinq forçats. Après la gloire locale, Barberoussette se range, se marie, devient père de quatre enfants et, ainsi "rangé des voitures" tombe dans l'oubli.""

Marie a dit…

"Retravailler les photos" dans mon com ci-dessus, c'était en réponse à ton com sur mon blog. Tes photos n'ont pas besoin d'être retravaillées du tout, elles sont parfaites :-)) (ceci pour les lecteurs qui auraient pu croire que je trouvais tes photos imparfaites :-)

hpy a dit…

Avec cette lumière le Mont Clair porte bien son nom.

Thérèse a dit…

Plus joli un jour de tempête et le tableau en est une belle démonstration.
Encore une belle histoire.

இڿڰۣ FLO a dit…

IL est tellement beau ALAIN

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Passe une belle journée ALAIN

Bergson a dit…

saint clair s'allume

Cezar and Léia a dit…

Bonjour Alain!
J'adore votre narratif, merci pour partager tout ça.
Léia

Chipie a dit…

De vieux souvenirs de vacances pour moi...

Linda a dit…

Tres beau, Alain! J'adore!

Fifi a dit…

Tu nous fais traverser les siècles, Alain ! Beauté ténébreuse et dangereuse pour la peinture et un coup d'oeil plutôt calme pour les temps actuels. Merci aussi pour la légende. Mais perdre trois amoureux d'un coup c'est trop ! Comme le dit France : pauvre Bertrade !

Marilyn, la Californienne a dit…

Aucun homme n'est pas une ile .. mais le sommet d'une montagne ! Beaux eaux dans ta photo.

Cergie a dit…

On pourrait se prendre pour Ulysse après un beau voyage arrivant en vue de son île d'Ithaque. Cette légende est-elle un récit initiatique ? Ce sont les prétendants qui reviennent au pays et la promise qui se donne la mort, victime d'un malentendu digne de "Roméo et Juliette"

Béa a dit…

Les bons esprits se retrouvent : j'avais posté ceci : http://bea007.over-blog.com/article-le-pic-saint-loup-117900083.html
C'était pour parler du Pic Saint-Loup, mais j'y mentionnai les 3 frères dont la légende parle.
Bonne soirée.

claude a dit…

Salut Alain !
Quelle belle légende !
J'ai vu ton coucher de soleil sur le Cap d'Agde que je connais, super !

Une Angevine a dit…

oh c'est bien triste....

Cath.H.C Photography a dit…

superbe post !

Ceciel a dit…

Une fois de plus, vos photos me rendent nostalgique de cette Sète connue il y a... longtemps...

Elio a dit…

Ciao Alain, avevo già sentito questa leggenda da un amico che me l'ha raccontata mentre salivamo al Pic des vierges, ma fa sempre piacere leggerne una conferma. Passo sopra.