4 avril 2011

Terrains vagues


On découvre parfois, en plein centre ville, des lieux oubliés par l'urbanisation. Après la seconde guerre mondiale, il y en avait beaucoup, ils servaient surtout de terrains de jeux aux enfants. Actuellement, spéculation immobilière oblige, il n'en reste presque plus.


Dans le même registre, il y a aussi ces jardins abandonnés, qui ont eu des bassins, peut-être même des jets d'eau et des statues et qui maintenant n' intéressent plus personne. Celui ci, avec ses vases Médicis qui semblent défier les voleurs, jouxte la jolie maison de la rue des deux ponts.

20 commentaires :

Peter a dit…

C'est peut-être un peu près des voies ferrées, mais le jardin abandonné sur ta deuxième photo, c'est vraiment dommage!

Richard a dit…

Il faudrait que des organisations de bénévoles, comme ceux qui nettoient les plages, demandent l'autorisation, à la mairie, de remettre ces lieux dans un état convenable.
Mais tout dépend, alors, de la municipalité...
Bonne journée, Alain!

claude a dit…

On construit à tout va. Bientôt il n'y aurau plus un carré de verdure, sauf les jardins abandonnés.

Chipie a dit…

Témoignage du passé...

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Mais alors je vais venir et faire un superbe jardin que oui

Delphinium a dit…

J'ai toujours remarqué que près des voies ferrés, à proximité des villes, c'est toujours rempli de déchets. Les gens doivent jeter leurs détritus par les fenêtres du train. C'est dégueulasse. Quant aux jardins abandonnés, et bien je me demande ce que fait le jardinier. Bon sang de bonsoir. Tout fout le camp.

♫ Florian ♪ a dit…

faut mettre des fleur

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

OUI tu veux venir le faire ?
BISE

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

IL fait beau sur MOntpellier ALAIN ?

♫ Florian ♪ a dit…

alain bonjour

Maguy ☼ a dit…

TU veux mes fleurs

Bergson a dit…

il ne faut pas montrer les terrains vagues pour qu'ils le restent

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

je viens de le faire alors tu passes!!!

Fifi a dit…

Un lieu pas entretenu dégage une impression de tristesse ! Le mot abandonné reflète bien la désaffection affective !

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

TU viens de me faire rire chez Maguy

Daniel a dit…

J'ai du faire un loupé, je réitère :
Les terrains vagues de donnent la Vague à l’âme...

Quiquengrogne a dit…

Les terrains vagues de mon enfance ont disparu, mais d'autres apparaissent, nouvelles friches industrielles, ancien stade abandonné.
Olivier

Marie a dit…

Je préfère de loin ces lieux "pas entretenus" que les endroits tout béton qui fleurissent, si je puis dire, à Montpellier et ailleurs. Un peu tristes mais évocateurs d'un passé bien plus gracieux que l'urbanisme actuel, ils peuvent un jour revivre, dans le respect de ce qu'ils étaient à l'origine.

Brigitte a dit…

Petit jardin, chargé d'histoire, peut être de conflits entre héritiers, on peut imaginer tout ce que l'on veut en tous cas je suppose que les chats du quartier sont contents et les petis oiseaux aussi.

Brigitte a dit…

En ce qui concerne la friche "industrielle" c'est peut être une des possessions de l'état ? ou de quelque collectivité locale ? En principe elles sont sécurisées maintenant pour éviter que les enfants explorateurs ne s'y blessent.