16 février 2011

La balle retrouvée *

On fait parfois d'étranges découvertes sur les plages désertes, en hiver.


Le même jour, dans le port de Sète, on avait "l'impression" que Monet avait oublié ses couleurs.
* En hommage à Cergie... qui va sans doute me dire que la première aurait pu être mieux cadrée !


29 commentaires :

Olivier a dit…

et quelque part en France, tu as un enfant qui pleure sa balle perdue........

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Je ne vais rien te dire mais je vais te dire que tes photos sont superbes. POur la première j'aime cet humour donc bravo c'est extra pour moi.
J'aime ce genre de photos.
La 2 éme photo me fait donc rêver oui je suis partie si loin ALAIN
Merci

RICHARD MOISAN a dit…

Cadrées ou pas, tes photos restituent parfaitement l'ambiance des plages en hiver.
Un endroit formidable pour aller marcher, main dans la main...
Bonne journée, Alain!

Brigitte a dit…

Où est le chien ?
(je dis ça parce que sur les plages, ici, on voit beaucoup, beaucoup de chiens et très peu d'enfants...

Marguerite-marie a dit…

Olivier a raison: l'enfant qu'on a houspillé, "dépêche-toi, mets tes chaussures, t'as tout pris!" cherche désespérément son ballon pour jouer avec les copains dans le terrain à côté.
tes photos sont très chouettes , je n'aime pas les cadrages trop lèchés.

Chez Madeleine a dit…

Les plages sont encore plus déserte que chez moi!!!!

hpy a dit…

Je ne suis allée dans le port de Sète qu'une fois et je ne me le rappelle pas aussi beau.

♫ Florian ♪ a dit…

superbe ta premiere photo tu t'amuse alors

Chipie a dit…

Une note de couleur dans cette immensité...

Bergson a dit…

C'est vrai que la balle est un peu centrée.mais c'est pour montrer l'étonnement de trouver cette balle

Cergie a dit…

J'aime bien la positive attitude de Bergson, quant aux couleurs de Monet, celles du sud auquelles il s'était essayé n'étaient pas sa tasse de thé.
Merci pour cet hommage Alain, cela me touche d'autant plus que cela me rappelle mon père qui chaque fois qu'une dame lui téléphonait (en l'occurence la mère de ma belle soeur) lui présentait ses hommages...

Cergie a dit…

La balle perdue puis retrouvée... Curieux que tu aies prolongé le jeu du manège de Hpy finalement.
Les enfants égarent bcp les choses auquelles ils sont attachés mais ils les oublient aussitôt. Moi-même : lorsque nous sommes descendus du Campana qui nous avait menés du Vietnam à Marseille, ma mère à qui je réclamais ma sussutte (en affreux caoutchouc noir et portant le nom de "titi") m'a dit que titi était tombé à la mer. Je ne l'ai, parait-il, plus jamais réclamée.

Amartia a dit…

Que d'histoire à raconter autour de cette balle oubliée...
Je découvre ton blog et j'en apprécie beaucoup l'esprit. Je vais y revenir souvent.

claude a dit…

On ne peut pas dire que tu es eu la balle au bond, mais elle bien là, seule sur une plage recouverte de caiiiilloux et de coquillages.
Une année, sur la plage de Sérignan, mon plus jeune fils a perdu sa chaîne en or avec une magnifique médaille. Tu ne eux pas aller voir si tu la trouve!!!
J'aime bien ta seconde photo. Beau ciel du vendredi !
Demain, et lundi je post sur Sérignan.

claude a dit…

Pour le poisson, NON.
Il faut juste bien l'émietter.

Delphinium a dit…

ahhhhhhhhh enfin je la retrouve. J'avais perdu la boule et je la retrouve chez toi. Merci, merci, merci!!!!
Mais que fait-elle chez toi ma boule? Je perds vraiment la boule, car je ne suis jamais allée sur cette plage.

Au secours.

claude a dit…

Tu mets le doute en moi avec mon poisson. Je viens de relire la recette que m'a donne ma belle soeur et je vois pas qu'il faut faire cuire le poisson avant. Je ne sais plus comment j'ai fait. Effectivement émietter du poisson cru, pas fastoche. Comme j'ai déjà fait du pain de poisson avec du thon en boîte et une purée épaisse de patates, il se pourrait qu'il faille cuire le poisson avant.
Le venturon de Delphinium n'a pas de béret noir sur la tête.

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

ALAIN BONNE Soirée

Robert a dit…

Incroyable, je ne vois pas de sac plastique sur cette plage...

Fifi a dit…

Tu renvoie la balle à Cergie: un sympathique jeu de plage comme de blog !
:-)

claude a dit…

Bonjour ALAIN !
Hier pour le diner j'ai fait une quiche, prochainement sur mon blog.
A Sérignan le platane en question est juste devant le Bar du Centre.
Je ne sais si mon Chéri a vu mon post de samedi, mais il m'a proposé d'y aller. Chouette !

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

BON Lundi ALAIN

Quiquengrogne a dit…

Une fois, j'ai reprêché un dentier dans mon pousseux.
Olivier

Nath a dit…

Malgré la balle oubliée de Louloute, je trouve que la plage est plus propre que vers chez moi !
Des couleurs sombres, un peu sauvages..
Bises Alain et bon lundi !

Daniel a dit…

c'est ici que naissent les "Enfants de la balle" ?

♫ Florian ♪ a dit…

bisou alain

cieldequimper a dit…

Et moi je laisse la balle. Je me concentre sur les coquillages.

trankilo- a dit…

Hermosa fotofrafía la primera, la pelota es un buen detalle, felicidades.

Nath a dit…

J'aime bien ce mot la "pétole". Tu m'as bien fait rire !
Là, sur tes clichés, on ne peut pas dire que ce soit le cas, c'est mouvementé ! ;-)