13 mars 2010

La folie des grandeurs


L'homme doit être la mesure de toute chose, disait Montaigne. Certains semblent l'avoir oublié.

Passé le portique, la campagne électorale utilise tous les supports.

18 commentaires :

Catherine a dit…

Il manque une âme à ce quartier, et les 2 malheureux palmiers chétifs n'arrivent pas combler le vide laissé par les créateurs mégalo du projet.

Quant aux élections, c'est ce qu'on appelle le nouveau bouclier électoral, non ?

☼ FRANCE ☼ a dit…

Merci je connais bien cet endrit et il y a bien longtemps que je ne suis pasée ici et oui je suis sur NIMES moi.
Génial il n'a pas trop froid!!

☼ FRANCE ☼ a dit…

BON dimanche

Flo ♪ a dit…

Il fait quoi tout nu ?

Sandra a dit…

Bonjour mais tes photos sont sympa si lui est bien ainsi je vais donc assezbien aussi

☼ FRANCE ☼ a dit…

Coucou encore freche mais non pas possible je suis à Nimes plus à Montpellier. Nous sommes là nous aussi.
Pas cool non pas cool du tout

Olivia Kroth a dit…

Bonsoir Alain,

Montaigne était un homme d'une grande sagesse, les architectes d'aujourd'hui ne le sont pas toujours.

Amitiés
Olivia

Cergie a dit…

Montaigne dirait que Montpellier décidément ressemble à Cergy à plus d’un titre.
Souvent des affiches sont ici aussi accrochées deux à deux, dos à dos, à un "poteau". Elles font la retape pour l’arrivée d’un cirque, une vente au camion d’outils ou de matelas.
Vite posées, vite enlevées.

hpy a dit…

Ca ressemble bien à un quartier de Cergy.

Marie a dit…

On lui a lavé les fesses à Neptune, apparemment. Quand je suis passée devant lui il y a quelques jours elles étaient toute taggées.

Suis bien d'accord avec toi....

Daniel a dit…

Folie des grandeurs peut être!
En tous les cas tu avais pris de la hauteur pour prendre la photo en plongée avec un grand angle.
Le mec à poil il pause pour un calendrier?

Alain a dit…

Encore un délire d'architecte...
Les colleurs d'affiches ont pris soin de ne pas recouvrir la nudité, celle qui attire l'oeil, des malins.

claude a dit…

En tous les cas on ne peut pas reprocher un certain style à ce bâtiment, mieux que certaines cages à lapins qu'on construit.
Il faudrait plus de palmiers.
Il a une patte au chaud le gars en statue.

Marie a dit…

J'y ai vécu, Claude. Ce sont des cages à lapins :-))))

Style un tantinet mussolinien fausse pierre béton qui vieillit vite.

Do-Lange a dit…

Quel gâchis ! Pauvre Neptune... ;)

Peter a dit…

Plus le temps passe, plus on a du mal avec Boffil… je pense.

Quiquengrogne a dit…

Il me semblait que "L'homme est la mesure de toute chose" était de Protagoras. J'aime Montaigne et Protagoras ;+)
Olivier

Natacha a dit…

Montaigne lecteurs des Stoïciens..la notion de juste mesure, de metron.....Frêche est un mégalo (mal poli qui plus est) qui s'entoure de mégalo....alors cela donne ça, odysseum....et quoi d'autres......